2012 MOREOB Patient Safety Award: Central Canada Zone Winner

Hospital: Hôpital de la Cité-de-la-Santé du CISSS de Laval
City: Laval,Quebec,Canada
Initiative: Bain Thérapeutique à la salle d'accouchement... Et si un accouchement précipité survenait?

Contexte et vue d’ensemble

En juin 2017, l’équipe de base AMPROOB de CISSS de Laval s’est réunie pour amorcer la 6e année du programme AMPROOB. Lors de cette journée, les membres de l’équipe devaient choisir les sujets à traiter pour l’année à venir. Ayant fait le remplacement des bains en juin 2017, l’utilisation thérapeutique de ces derniers devenaient un sujet tout à fait indiqué, puisqu’il pouvait être rattaché à la formation initiale requise sur l’utilisation de ce nouvel équipement.

Comme aucune documentation dans le programme AMPROOB ne traitait de ce sujet, notre sous-comité de travail AMPROOB s’est lancé à la recherche de sources fiables d’informations et de données probantes sur les bienfaits et avantages du bain thérapeutique à la salle d’accouchement.

Ce sous-comité de travail était composé de :

  • Mme Louise Jean, infirmière;
  • Dr François Lacombe, omnipraticien obstétricien;
  • Mme Nadine Lewis, infirmière

Contenu principal de la soumission

Lors de l’élaboration de notre capsule de formation sur le volet thérapeutique de bain dédiée à l’ensemble du personnel soignant, notre sous-comité a rapidement conclu que nous ne pouvions adresser l’aspect thérapeutique sans aborder d’abord l’aspect sécuritaire. Ainsi, nous avons amorcé la démarche en identifiant les différentes situations d’urgence qui pourraient survenir à l’occasion d’un bain thérapeutique et, ainsi, compromettre la sécurité de la parturiente, de son fœtus ou du personnel.

Il a donc été convenu qu’une analyse des modes de défaillance et de leurs effets (AMDE) devait être réalisée.

Les membres du sous-comité AMPROOB ont donc procédé à l’analyse du processus de la façon suivante :

  1. Révision de chacune des situations d’urgence (convulsions, choc vagal, procidence du cordon lors de rupture spontanée des membranes) ainsi que de chacune des étapes d’un accouchement précipité dans le bain.
  2. Identification des défaillances potentielles pour chacune des étapes.
  3. Organisation de simulations en équipe multidisciplinaire d’accouchement précipité dans le bain afin d’identifier des défaillances supplémentaires.
  4. Identification des causes de chaque mode de défaillance.
  5. Application de mesures correctives dans le processus de prise en charge d’une situation urgente ou d’un accouchement précipité survenant dans le bain :
    1. Un thermomètre sera utilisé durant le bain, afin d’assurer une température constante de l’eau et éviter l’hyper ou l’hypothermie chez la mère. Ceci visant à agir de façon proactive sur une des causes des situations d’urgence.
    2. Révision en cours des processus pour maximiser les mesures préalables à l’ouverture de la porte du bain, qui si réalisée trop rapidement, peut provoquer un déversement massif d’eau sur le plancher. À titre d’exemple, l’activation de la vidange rapide du bain peut être réalisée en premier lieu (vidange en moins de 1 minute), pendant que la mobilisation et les autres préparations s’amorcent, ce qui réduirait la quantité d’eau déversée sur le plancher au moment d’ouvrir la porte du bain, lorsque requis. Par ailleurs, des mesures alternatives à l’ouverture de la porte du bain sont aussi à l’étude, pour les événements d’extrême urgence, réduisant ainsi les risques de grandes quantités d’eau sur le plancher. Ceci visant à bonifier l’ensemble des mesures préventives prévues pour la clientèle et le personnel soignant.
      • Élaboration de critères cliniques limitant l’accès au bain thérapeutique : la parturiente primipare dilatée de plus de 7 cm, la parturiente multipare de plus de 4 cm et la parturiente présentant des saignements vaginaux actifs, font partie de la clientèle pour lesquelles le bain thérapeutique comporte des risques plus élevés de situations urgentes. Toutefois, l’infirmière soignante doit utiliser son jugement clinique selon l’évolution du travail.
    3. Installation d’une ligne téléphonique pour permettre les communications requises en situation d’urgence (cloche d’appel déjà en place).
    4. Installation du matériel adapté : matelas d’urgence fixés au mur dans la salle des bains. Ceux-ci sont retenus par des attaches en velcro et sont donc rapidement accessibles en situation urgent afin d’assurer le confort et la sécurité de la patiente pendant la prestation de soins urgentes.
    5. Installation à proximité des bains d’un meuble contenant tout le matériel nécessaire pour les soins de la mère et du bébé lors d’un accouchement précipité.
    6. Installation de prises électriques en quantité suffisante pour alimenter tous les équipements médicaux nécessaires en situation d’urgence.
    7. Création d’un algorithme sur la marche à suivre lors d’un accouchement précipité. Cet algorithme est mis à la disposition du personnel soignant de l’équipe multidisciplinaire en situation d’urgence.

À la lumière des modifications mises en place ou en cours de réalisation pour assurer la prise en charge sécuritaire des situations urgentes lors d’un bain thérapeutique, notre réflexion nous a menés à établir une liste des critères à évaluer avant de choisir un bain thérapeutique en obstétrique. Voici les résultats de notre réflexion :

  1. Lors de l’acquisition d’un bain thérapeutique pour la clientèle obstétricale, il importe d’établir les critères thérapeutiques et de sécurité. En effet, les normes de sécurité doivent réduire significativement les risques pour la clientèle, mais également pour le personnel soignant qui doit intervenir très rapidement dans un environnement défavorable.

Critères thérapeutiques :

  • Facilite les mouvements de la patiente en travail dans diverses positions (Fowler, semi-Fowler, quatre pattes, latéral, etc.).
  • Offre un confort dans toutes les positions, potentialisant ainsi la relaxation.
  • Favorise la diminution de la perception de la douleur de la parturiente.
    • Permet l’accès à deux personnes pour favoriser les autres mesures de soulagement de la douleur durant le bain (massage thérapeutique, points de pression, etc.).
    • Permet l’utilisation de jets thérapeutiques.

Critères de sécurité :

  • Permet un contrôle constant de la température (thermomètre intégré).
  • Permet une vidange rapide de l’eau pour une intervention ou une sortie d’urgence.
  • Permet une désinfection aseptique du bain.
  • Offre des points d’appui sécuritaires pour les parturientes, leurs conjoints ou le personnel soignant lors des mobilisations requises.
  • Hauteur permettant une mobilisation ergonomique et sécuritaire lors d’une sortie précipitée de la parturiente.
  • Approuvé par le fabriquant pour son usage en obstétrique sécuritaire, tant pour ses qualités thérapeutiques que de sécurité.
  1. Prévenir toutes situations pouvant entraver la qualité de nos soins et la sécurité de nos patientes :
    • Prévoir des processus pour la prise en charge des différentes situations urgentes susceptibles de survenir durant le bain thérapeutique de la parturiente.
    • Éliminer les risques d’infection maternelle en assurant la mise en place d’une procédure de désinfection aseptique.
    • Assurer la mise en place des équipements d’urgence requis à requis à proximité des bains thérapeutiques.
    • Assurer la diffusion, la connaissance et des exercices réguliers sur les procédures élaborées.
    • Auditer régulièrement l’application de la procédure d’asepsie et assurer les mesures correctives le cas échéant.

Le résultat de notre travail d’analyse fut présenté à l’équipe de base AMPROOB lors d’une journée dédiée à la présentation des ateliers planifiés par tous les sous-comités de travail et aux gestionnaires clinico-administratifs et médicaux lors d’une rencontre exploratoire. De ces rencontres ont découlé des mesures préventives supplémentaires, mais surtout l’approbation de notre plan préventif pour la prise en charge des situations d’urgence.

Le chapitre AMPROOB sur l’AMDE nous a permis de bien identifier et prévenir des problématiques pouvant survenir lors de l’utilisation de nos nouveaux bains à la salle d’accouchement. Des mesures préventives ont été mises en place dans le but d’assurer la sécurité des parturientes et du personnel. En fait, cet outil de travail nous a permis de mettre rapidement en place un plan d’action efficace et sécuritaire dans un contexte obstétrical souvent imprévisible et un environnement défavorable, tel que la salle des bains.

Résumé

Le choix de bains thérapeutiques en obstétrique est toujours un processus complexe puisqu’il n’existe aucun outil ou directive claire pour guider les équipes à choisir l’équipement adéquat, adapté et sécuritaire à la fois pour la parturiente et le personnel soignant.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme AMPROOB, notre équipe de base a choisi de traiter le sujet du bain thérapeutique en salle d’accouchement. Le sous-comité de travail a su rapidement identifier différentes situations d’urgence qui pouvaient se produire lors de la séance au bain et, par conséquent, a ciblé l’AMDE comme outil de prédilection pour élaborer des mesures correctives et préventives et ainsi assurer la sécurité des parturientes et des membres de l’équipe soignante en toutes circonstances.

Après des rencontres avec l’équipe de base AMPROOB et l’équipe de gestion clinico-administrative et médicale, des mesures préventives et correctives supplémentaires ont été mises de l’avant. Un environnement mieux adapté, du matériel et de l’équipement d’urgence installés, un algorithme sur les interventions à suivre lors d’un accouchement précipité élaboré et des critères d’inclusions et d’exclusions des parturientes pouvant bénéficier du bain déterminés et, finalement, la mise en place d’exercices d’urgence au bain réalisés.

Plusieurs des mesures planifiées ont été réalisées en novembre 2017. Le déploiement des mesures supplémentaires est prévu pour décembre 2017. Par la suite, notre sous-comité s’assurera d’évaluer l’efficacité des mesures mises en place, en effectuant un suivi de toutes les situations d’urgence qui surviendront dans les bains. Ceci permettant de maintenir un processus d’amélioration continue.

Les bienfaits des bains thérapeutiques en salle d’accouchement, la satisfaction de notre clientèle, la sécurité de nos parturientes et de notre personnel font partie des valeurs portées par notre équipe de base AMPROOB. Ce sont ces mèmes valeurs qui nous motivent à toujours pousser notre réflexion à un niveau supérieur.

 

Are you hospital leadership?
Learn more about how MOREOB can improve performance outcomes at your hospital.
Are you part of an OB team?
If you think that your hospital could benefit from MOREOB:
More than OB

We can apply a similar approach to communication and teamwork that we bring to OB to adjacent maternal/infant care departments and even other hospital units such as emergency, ICU, cardiology, and other risk management areas.